Ils ne sont pas à leur première apparition sur un grand média étranger! L’année dernière déjà, CNN réalisait un reportage sur les deux frères tunisiens qui n’ont pas froid aux yeux. Aujourd’hui, ils sont à la une de Euronews, et en profitent pour faire une annonce exclusive sur l’avenir de Wallyscar…  

On n’a pas fini de parler des frères Guiga! Lancée en 2006, leur idée folle de créer la toute première voiture tunisienne continue à tracer son chemin vers le succès. Un rêve né d’une rencontre improbable avec un certain René Boesch, que les deux frères croisent par un heureux hasard sur l’île de Wallis-et-Foutouna (d’où le nom de la marque).

100% handmade!

Le destin a voulu que René soit le constructeur automobile de la mythique JEEP Dallas! Au fil des échanges, il leur explique les ficelles du métier et arrive à les convaincre que l’on peut lancer une marque de voitures avec peu d’investissement, et beaucoup de passion. Zied et Omar décident alors de sauter le pas et de tenter ce pari fou: créer une voiture de loisir abordable, d’une grande fiabilité, avec un style néo-rétro qui rappelle l’univers balnéaire… et made in Tunisia!

Notre challenge était surtout de convaincre les européens de faire confiance à une nouvelle marque tunisienne dans le domaine automobile”, confie Omar. Partis d’abord sur un objectif de 50 voitures par an, ils produisent aujourd’hui plus de 300 véhicules faits-main et sur mesure! Un luxe qui n’est “plus possible dans les pays industrialisés, à part pour des voitures extrêmement chères. Nous, on propose une voiture à 15 000 euros, 100% handmade, et ça c’est unique!”, précise fièrement Zied.

L’avenir de Wallys s’annonce électrique!

Et les deux frères ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Car ils nous mijotent bien des surprises dans leur atelier de Kabaria. “Je crois que l’industrie automobile se dirige inévitablement vers l’électrique, de plus de en plus. Et Wallyscar car ne veut pas rester en marge de cette évolution“, annonce Omar. Il confirme ainsi qu’une voiture électrique est en cours de fabrication. Elle serait toutefois hybride, offrant ainsi la possibilité de fonctionner également avec carburant, ce qui peut s’avérer utile lorsqu’on traverse de longues routes désertiques, sans possibilité de recharge. Un format qu’ils pensent plus adapté à la région MENA.

L’année dernière, 98 millions de véhicules ont été produits dans le monde entier. Seulement 3% d’entre eux ont provenaient de la région MENA. Un pourcentage qui pourraient certainement augmenter à l’avenir. Surtout avec les émules que pourraient créer le succès étincelant de notre Wallyscar nationale…

Author

Write A Comment

Ne rate plus aucun kif!

Reste à l'affût des nouvelles adresses et des bonnes nouvelles, reçois-les directement sur ton mail !
YALLA!
close-link